Les expositions

« Sous mes pieds, la vie du sol » – Emmanuelle Houssais

 

Emmanuelle Houssais est graphiste et illustratrice à Nantes.

Un peu touche à tout, elle travaille sur des projets d’identité visuelle, d’illustrations, d’affiches et imagine des projets sur-mesure dans une optique d’originalité et de création. Elle aime aussi mettre des mots en images, et imaginer des univers poétiques pour les enfants. Elle colle, découpe, tamponne, superpose des papiers de couleurs pour créer des illustrations où la nature, l’écologie et les animaux sont très présents. Ses albums pour la jeunesse, tout en fantaisie et en minutie enchantent les plus petits comme les plus grands.

 

 

 

 

 

 

 

 

Exposition proposée en partenariat avec la communauté de communes du Pays d’Ancenis.

 

 


« Vibrato » ateliers poétiques – Bibliothèque départementale de Vendée

La poésie, c’est quoi ? De la musique avant toute chose, nous dit Verlaine. La poésie, c’est du son. C’est quand la langue se fait musique pour porter sur ses épaules le sens, les images, et l’émotion. Elle emploie quatre ingrédients essentiels : la voix, le rythme, la mélodie, les sonorités.

Vibrato vous invite à naviguer en poésie, tous les sens en éveil. Du bois qui étincelle lorsqu’on l’effleure, un balai de crin qui vous clame un poème de Rimbaud, ou une mer de poèmes que l’on sillonne à l’oreille, gouvernail entre les doigts, la nouvelle exposition interactive de l’Atelier In8 donne à entendre Apollinaire, Eluard, Tsetaieva ou Prévert.

C’est drôle, magique, sensuel – à vivre, en urgence : la poésie.

 

 

 

 

 

Exposition proposée en partenariat avec la Bibliothèque Départementale de Vendée.

 

 


Le Déparleur – Olive Martin et Patrick Bernier

Le Déparleur est une œuvre-outil, une sculpture-métier-à-tisser qu’activent régulièrement dans l’espace public Olive Martin et Patrick Bernier. Il étend loin ses fils de chaîne à la manière des tisserands d’Afrique de l’ouest auxquels il emprunte la technique. Sous sa structure en échafaudage, il abrite poulie, lacs, lisses et peigne et invite les curieux à se joindre aux tisserands pour moduler le motif de leur tissage. Hybride, l’objet technique se fait lieu de rencontre, crée une situation dont témoigne le motif tissé, enregistrement des échanges.
Un motif est l’exécution d’un programme, d’un algorithme. Comment concevoir celui-ci pour qu’il se module en fonction des événements ou de l’interaction humaine ? À partir de leur expérience textile et de lectures d’extraits « Du mode d’existence de l’objet technique » de Gilbert Simondon, Olive Martin et Patrick Bernier invitent les festivaliers à interagir avec les motifs et voir sous leur yeux se construire des mots.

 

Temps de présentation : jeudi 13 octobre 17h et vendredi 14 octobre 9h